Le Club W

Hum… Quel est ce titre d’article bien mystérieux ? C’est le titre d’un club de régime / « Réglage alimentaire » .

L’été dernier, j’ai été contactée, via mon Messenger, par une jeune femme qui souhaitait me faire part de ce challenge pour lequel elle est super motivée : le 90daysbodychallenge en association avec le club W.

Mon premier réflexe est, bien entendu, « quelle est cette arnaque » ? D’autant que je cherche sur Internet « club W » et que cela n’amène à rien. Mis à part un certain nombre de nanas sur Facebook qui disent en faire partie. En fait, c’est rattaché à la compagnie JuicePlus (qui ne vend ses produits que par correspondance via des personnes, qui recrutent d’autres personnes, etc. Au final, il me semble que c’est une vente pyramidale, pas franchement très très légal du tout, mais bon.) qui vend des substituts de repas et autres suppléments.

Je reste curieuse car elle me parle de rééquilibrage alimentaire, d’assiette pleine mais équilibrée, de faire du sport etc. Toutes ces valeurs, je m’y retrouve, c’est ce que je vois dans mes études de naturo, Ok, vas-y, continue de me parler.

Elle me dit que, de nos jours, avec tous les produits chimiques, la pollution, le stress, on a beau bien mangé, on intègre pas vraiment bien tous les nutriments. Et c’est pas faux. En réalité, malgré tous les efforts que l’on fait… Sommes-nous réellement en bonne santé ? Peux-tu réellement te protéger de tous les dangers présent dans notre vie de tous les jours ? A quel prix ?

Alors, j’ai envie de croire à ce qu’elle me vend : des substituts de repas que ton corps intègre vraiment comme il faut et en plus, qui me permettent de perdre mes 5 kilos non désirés. Wahou, le rêve. C’est vegan, sans gluten, sans OGM, sans édulcorants etc… Et au final, à 40€ par mois pendant 3 mois, si peu onéreux en rapport à mon budget magasin bio actuel ?! En plus, héhé, même plus besoin de cuisiner.

Allez Mademoiselle, envoie-moi tout ça, que j’essaye. Bah oui, je vous ai dit : c’est « Mon Chemin Vers la Naturopathie », j’y suis pas encore à 100% je continue à faire mes erreurs… Je vous les rapporte, en espérant vous apprendre quelque-chose, et en espérant que vous ne ferez pas les mêmes erreurs.

 

Voilà mon bilan de l’expérience :

Pendant le 1er mois, c’était réalisable. On était en novembre, pas de repas de fête, pas encore trop froid pour que mon corps ne double d’appétit et puis la motivation du « new and shinny » (« tout beau, tout neuf » pour ceux d’entre vous qui ne parle que le Molière). Effectivement, j’ai perdu 1 kilo et quelques centimètres.

La jeune femme qui m’avait vendu le programme était devenue ma « coach » mais celle-ci, quand tu creuses un peu, n’a pas du tout les compétences pour ce faire, en réalité ! Tout le monde donne des conseils à tout le monde, sans vraiment savoir ce qu’ils disent.

Mince, je pensais au moins qu’ils avaient un bouquin qui les guidaient dans leur vie de coach, leçon numéro 1.

La réalité des choses, c’ est qu’on te parle de rééquilibrage alimentaire car ils te donnent quelques conseils qui sont vrais et bons : 3 repas par jour et une collation saine entre 2. Un repas équilibré contient 1/4 céréales, 1/4 protéines et 2/4 légumes.

Mais, deux de ces trois repas par jour consistent à consommer leur substitut de repas. Le problème, c’est que ça donne faim haha. Parce que, notamment, manger liquide ne permet pas d’envoyer tous les signaux nécessaires au cerveau pour la digestion. Celle-ci commence en bouche avec la salive qui contient bon nombre d’enzymes digestifs… Hé oui, tu consommes ça en 5 minutes vu que tu ne mâches pas.

Autre ennui, cela contient du sucre. Pourquoi cela m’ennuie ? Car le sucre, en lui même, n’apporte absolument aucune qualité nutritive. Il nous faut des glucides, c’est sûr, mais il est mieux de les obtenir par des sucres « lents » (pour les anciens) / à indice glycémique faible (pour les moins anciens) . Attention, je reste une addicte des sucres, j’ai beau les avoir diminué, j’aime bien me faire un petit plaisir avec une sucrerie ou une viennoiserie. Du coup, je préférerais que cela ne soit pas systématiquement dans mon substitut de repas « sain et équilibré » haha.

Personnellement, j’ai eu pas mal de ballonnements en consommant leurs substituts. Peut-être dus aux sucres, manger trop liquide ou bien les protéines de pois + soja étaient too much pour mon système digestif.

Ma conclusion ? N’allez pas suivre un programme de 3 mois comme ça !! Des substituts de repas parce qu’un matin vous êtes pressé et n’avez pas le temps de vous faire un vrai petit déjeuner ? Parce que vous n’avez pas assez faim pour quelque chose de solide ? Pour compenser avec un excès ? Pourquoi pas… Mais, il faut que cela reste de l’exceptionnel et non pas un régime alimentaire.

Le mieux pour compenser avec un excès ? On va transpirer un peu plus dans notre tenue de sport et on mange une soupe le soir, ou une monodiète ce soir là. Ainsi, on soulage son système digestif au passage !

 

Allez, bonne lecture !

Smack

Mon assiette a ce qu’il faut, où il faut #02

Donc je reviens vers notre dernier sujet de discussion : une assiette équilibrée, notamment le matin.

Je vous parlais d’un petit porridge chaud fait le matin même à la casserole… Mais on peut également le faire la veille et le laisser au frigo la nuit, dans ces cas là il faudra le prévoir plus « liquide » car il va se solidifier dans la nuit.

IMG_20181101_085225861

Personnellement, je n’ai pas de micro-ondes, mais pour celles et ceux qui ont toujours cette vilaine habitude, vous pouvez éventuellement le faire cuire directement dedans. Qu’on s’entende bien : je ne le recommande absolument pas et on en parlera une autre fois dans un article sur les différents modes de cuisson.. Mais bon, petit à petit, je ne vais pas vous demander de changer vos habitudes du tout au tout !

Pour le moment, on se concentre sur un objectif : manger équilibré. C’est-à-dire mieux comprendre le principe d’un repas équilibré et comment le mettre en pratique.

 

Du coup, ce fameux petit déjeuner, repas le plus important de la journée, est un premier objectif. Ce n’est pas facile pour celles et ceux qui n’ont pas faim le matin en se réveillant, n’ont pas « le temps » de manger…

Pour vous, l’idéal serait de vous préparer quelque chose la veille :

  • porridge froid ou à réchauffer au bureau au micro-ondes
  • graines de chia pudding
  • muffins healthy

IMG_20181109_094555617

Entre le moment où vous vous levez et le moment où vous arrivez au bureau, votre estomac aura eu le temps de se réveiller. Alors, le temps que l’ordinateur s’allume et que vous buviez votre premier café de la journée, vous pouvez savourez tranquillement (ou presque) votre petit déjeuner.

 

Et si vous avez le temps et l’envie de vous préparer des petits déjeuners à la maison, on peut tout de même reprendre les mêmes idées que ci-dessus.

On peut également partir sur des smoothies complets et laisser libre cours à ses envies et son imagination.

IMG_20181107_084431608
Smoothie fruits rouges, coco râpée, sirop d’agave, flocons d’avoine. Miam

De mon côté, j’adore le principe des petits déjeuners salés, effet brunch. Pendant longtemps, ce fut mon petit déjeuner préféré : toasts d’oeufs brouillés !! Miam. Sur une ou deux petites tranches de pain complets (à bas le pain blanc), les oeufs brouillés, sel et poivre du moulin. Quelques champignons, tomates passés à la poêle.

 

En tout cas, on mange à sa faim! Ma maman disait à juste titre de prendre le temps de manger. Hé oui, il faut 20 minutes à ton corps pour arriver à état de satiété.

Conclusion, quand j’ai préparé mon petit déjeuner complet et sain, je me pose, je mâche mes aliments et je laisse mon corps me dire qu’il a bien mangé. Rien de bien sorcier au final et j’évite un mal de bedou et une somnolence d’après repas !

 

Allez, bonne lecture et à bientôt !

Smack